HTS BIO

On parle de biotechnologies dès lors que l’on utilise des micro-organismes pour intervenir dans le processus de transformation de la matière. Notre métier : les biotechnologies appliquées à l’environnement. Depuis 1988, HTS BIO conçoit et fabrique en France des produits et solutions écologiques à la pointe de l’innovation pour le nettoyage et l’entretien, la bioremédiation (dépollution biologique), l’agriculture, l’aquaculture, le traitement des eaux et les plans d’eau.
À propos de nous

La dépollution biologique : Quel chantier !

La dépollution biologique : Quel chantier !

La bioremédiation désigne la dépollution biologique d’un environnement (sol, plan d’eau, nappe phréatique,…) souillé. Comment ? Grâce à de petits organismes « mangeurs » de pollution. Jean-Philippe Dos Santos, directeur technique et scientifique de HTS BIO, nous parle du projet en cours dans le port de Golfe Juan.

HTS MAG : Jean-Philippe Dos Santos, bonjour. La dépollution biologique –ou bioremédiation- est l’un des métiers de HTS BIO. Parlez-nous de la problématique du port de Golfe Juan.

Jean-Philippe Dos Santos : Le lent dépôt des sédiments dans le port de Golfe Juan depuis des décennies a pour conséquence une réduction inquiétante de la profondeur du port. De fait, les bateaux avec un tirant d’eau important menacent de ne plus pouvoir y entrer.

C’est dans ce contexte que nous nous sommes rendus sur place, avec l’aval du Conseil général des Alpes-Maritimes et la CCI Nice Côte d’Azur, pour constater le phénomène et réfléchir à une solution adaptée.

HTS MAG : Comment procédez-vous ?

JP.D.S : Dans un premier temps, des prélèvements sont effectués. Les analyses de ces prélèvements permettent de déterminer le taux de matière organique et les concentrations des différents polluants rencontrés dans les sédiments. Ainsi, nous pouvons proposer le « remède » biotechnologique le plus adaptée.

HTS MAG : Comment la biotechnologie peut-elle venir à bout de ce type de pollution ?

JP.D.S : Grâce à un « cocktail » de bactéries « mangeuses de pollution » capables de digérer les matières organiques. Elles reproduisent en accéléré le phénomène naturel de biodégradation. En l’occurrence, nous avons déterminé que notre produit BIOSMOSE LAC® -efficace en eau douce comme en eau de mer- était le « cocktail» de bactéries adapté.

HTS MAG : Comment se présente BIOSMOSE LAC® et comment le produit agit-il?

JP.D.SBIOSMOSE LAC® est une poudre. Le « cocktail » de micro-organismes est fixé sur un support minéral d’origine marine dont l’importante porosité permet de « piéger » les polluants, afin que les micro-organismes puissent effectuer leur travail de digestion. Conformément à notre charte, les bactéries sélectionnées sont exclusivement de classe 1, c’est à dire avérées sans danger pour l’homme et pour l’environnement.

Notre expérience sur de nombreux traitements de plans d’eau montre que jusqu’à 90 % des matières organiques se biodégradent naturellement. Cette biodégradation permet une baisse du niveau des sédiments. Le tout, en préservant l’environnement.

HTS MAG : quand est-ce que HTS BIO pourra commencer le travail de dépollution du port de Golfe Juan ?

À ce jour, HTS BIO a convaincu l’ensemble des acteurs du projet et remporté le marché. Avant la réalisation in situ, des essais en cours au sein de l’université de Nice devront montrer l’innocuité du traitement. Nous attendons le feu vert des institutions dans les semaines à venir pour nous mettre au travail.

 

En savoir + sur les solutions de dépollution biologique

Share this Story