HTS BIO

On parle de biotechnologies dès lors que l’on utilise des micro-organismes pour intervenir dans le processus de transformation de la matière. Notre métier : les biotechnologies appliquées à l’environnement. Depuis 1988, HTS BIO conçoit et fabrique en France des produits et solutions écologiques à la pointe de l’innovation pour le nettoyage et l’entretien, la bioremédiation (dépollution biologique), l’agriculture, l’aquaculture, le traitement des eaux et les plans d’eau.
À propos de nous

La biotechnologie pour les nuls

La biotechnologie pour les nuls

Qu’est-ce que la biotechnologie ? Comment dire… C’est une science très compliquée en rapport à la fois avec la biologie et la technologie. Mais encore ? On ne sait pas vraiment. Démystification.

biotechnologie-image03

La biotechnologie ? Ce n’est ni nouveau, ni sorcier !

On ne la connait pas, et pourtant, elle est là. Elle fait partie de notre quotidien à tous. À l’instar de Monsieur Jourdain, le Bourgeois gentilhomme de Molière qui fait de la prose sans le savoir, vous – oui, vous ! – côtoyez la biotechnologie tous les jours.

Depuis des millénaires, bien que le mot « biotechnologie » n’apparaisse qu’en 1980*, l’Homme utilise la biotechnologie. Le vinaigre ? C’est de la biotechnologie ! Les laitages ? C’est de la biotechnologie !

Au fond, le principe est simple : il y a biotechnologie lorsque l’on utilise des micro-organismes – c’est-à-dire des êtres vivants microscopiques, par exemple des levures – pour intervenir dans le processus de transformation de la matière :

du vin + des micro-organismes spécifiques = du vinaigre.

du lait + des micro-organismes spécifiques = des yaourts.

 

 

biotechnologie-image02

De toutes les couleurs

On parle de la biotechnologie. En réalité, il convient de parler des biotechnologies. Non seulement parce que les champs d’applications sont extrêmement variés, mais aussi parce que les biotechnologies désignent l’ensemble des méthodes et techniques dans lesquels des micro-organismes font leur travail de transformation de la matière. Il en existe des milliers.

Les domaines utilisant les biotechnologies sont si nombreux que celles-ci ont été classées en 5 grandes familles :

  • Les biotechnologies jaunes regroupent les applications liées àl’environnement. C’est le cas de notre gamme Bioremédiation : les micro-organismes présents dans les produits « digèrent » les matières organiques pour dépolluer un milieu naturel souillé (par des hydrocarbures par exemple) : sol, plan d’eau… ou pour le maintenir sain. **
  • Les procédés de fabrication de la bière, du pain, des fromages ou du vinaigre font partie des biotechnologies vertes : les biotechnologies appliquées à l’agronomie et à l’agriculture. Regardez une croûte de fromage au microscope et observez les milliards de micro-organismes qui se pavanent à la surface : sans eux, pas de fromage !
  • Les biotechnologies bleues font intervenir des micro-organismes d’origine marine. Les applications ? La cosmétique, l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire,…
  • Dans les biotechnologies blanches, certains composants d’origine chimique – par exemple des tensioactifs – sont remplacés par des micro-organismes. Notre gamme de produits d’entretien et de nettoyage ECOWAY®, c’est de la biotechnologie blanche !
  • Enfin, les biotechnologies rouges sont utilisées dans le domaine de la santé par l’industrie pharmaceutique pour la production de médicaments.

 

Nos amies bactéries

Vous l’avez compris : sans micro-organismes, pas de biotechnologies. Pourtant, nos amies les bactéries ont mauvaise presse : nous les mettons « toutes dans le même sac ». Et c’est naturel : nous sommes bombardés en permanence de messages publicitaires et sanitaires qui nous invitent à les liquider ! Pour mieux les appréhender, on pourrait comparer les bactéries aux champignons : il y a les bons et il y a les mauvais.

La prochaine fois que vous mangerez un yaourt, ayez une pensée pour tous ces micro-organismes « amis » qui ont travaillé pour vous ! Une chose est sûre, désormais, vous ne « verrez » plus les bactéries du même œil…

* Source : dictionnaire historique de la langue française sous la direction d’Alain Rey

** En savoir + : lire l’article « La dépollution biologique, quel chantier ! »

Share this Story